« My name is Bond, James Bond »

Cliquez sur l’image pour accéder à la bande annonce

Skyfall – Un film de Sam Mendes avec Daniel Craig, Judi Dench, Javier Bardem. Date de sortie en France : Le 26 Octobre 2012

Synopsis

Lorsque la dernière mission de Bond tourne mal, plusieurs agents infiltrés se retrouvent exposés dans le monde entier. Le MI6 est attaqué, et M est obligée de relocaliser l’Agence. Ces événements ébranlent son autorité, et elle est remise en cause par Mallory, le nouveau président de l’ISC, le comité chargé du renseignement et de la sécurité. Le MI6 est à présent sous le coup d’une double menace, intérieure et extérieure. Il ne reste à M qu’un seul allié de confiance vers qui se tourner : Bond. Plus que jamais, 007 va devoir agir dans l’ombre. Avec l’aide d’Eve, un agent de terrain, il se lance sur la piste du mystérieux Silva, dont il doit identifier coûte que coûte l’objectif secret et mortel…

Critique

Sam Mendès fête le 50ème anniversaire du célèbre agent secret en réalisant un film hommage riche et subtil. C’est en effet un 23ème opus d’une profondeur dramatique inhabituelle où la psychologie des personnages l’emporte sur les morceaux de bravoure incontournables tournés avec une sidérante efficacité (la séquence à Shanghai est d’une beauté stupéfiante). Si les gadgets habituels ne sont rappelés qu’avec un certain humour très british, Skyfall convoque pourtant tous les codes du genre : ouverture par une poursuite dans Istanbul à couper le souffle, très sexy James Bond girl, escapades aux 4 coins de la planète, et un vrai méchant incarné par Javier Bardem absolument incroyable de perversité et de folie…

Alors Daniel Craig en James Bond crépusculaire, et Judi Dench en M plus fragile, permettent à Sam Mendès de livrer certainement le meilleur film de la série.

 Avez-vous aimez le dernier James Bond ? Quel est votre préféré de la saga?

P.M

Que vaut le dernier Twilight ?

Cliquez sur l’image ci-dessus pour voir la bande annonce

Twilight – Un film de Bill Condon, avec Kristen Stewart, Robert Pattinson et Taylor Lautner. Date de sortie en France : 14 Novembre 2012

Synopsis

Après la naissance de sa fille Renesmée, Bella s’adapte peu à peu à sa nouvelle vie de vampire avec le soutien d’Edward. Se sentant menacés par cette naissance d’un nouveau genre, les Volturi déclarent la guerre à la famille Cullen. Pour préparer leur défense, les Cullen vont parcourir le monde pour rassembler les familles de vampires alliées et tenter de repousser les Volturi lors d’un ultime affrontement.

Critique

Les premières notes de musique du générique donnent le ton, en mélangeant sur un fond de plans aériens sylvestres, tous les thèmes des précédents numéros… Twilight 5 est la conclusion d’une saga aux chiffres mirobolants qui a évoluée de la petite série B pour gamines au blockbuster léché pour… midinettes.

Alors que doit-on attendre de cet ultime chapitre qui va enfin libérer nos tourtereaux et les laisser s’envoler vers le grand Hollywood ? Des torses nus ? Des dialogues saugrenus ? Et évidemment, conclusion oblige, une bataille finale épique ? Et bien tout cela à la fois.

Sans surprendre, ni décevoir, Twilight 5 démarre affreusement avec des scènes de mise en place familiale laborieuses – Bella est maman et a retrouvé toutes ses forces ; elle découvre son enfant hybride, qui va grandir à toute vitesse jusqu’à susciter les inquiétudes des autres vampires, les méchants Volturis. La jeune mariée de nouveau fraîche après avoir été vampirisée par son rejeton du fond de ses entrailles dans le précédent film, doit également apprivoiser sa soif et ses pouvoirs, notamment sensoriels… Elle est devenue immortelle et cela lui va plutôt bien, avec un maquillage glamour, qui met enfin en valeur sa beauté réelle dont le look avait toujours été malmené à l’écran. Dans ces instants, les dialogues sont évidemment creux et prêtent souvent à sourire. La répétition est évidente : Twilight doit s’arrêter, et vite !

Heureusement, dans ce flot de maladresses artistiques dont la plus grande est le jeu figé des comédiens secondaires (Stewart s’en sortant toujours à peu près), de sombres rebondissements se préparent et l’on sent un final furieux qui veut éclater. La même histoire traitée dès le départ avec le plus grand sérieux aurait été formidable. Ici on va prendre des pincettes, les morts vont s’accumuler, les combats vont être violents (avec de nombreuses décapitations, quand même), mais le traitement reste dynamique, car oui, enfin l’action est lâchée. Toutefois, cela reste du Twilight et la violence reste plus évasive.

Au final Twilight 5 est un numéro honorable et comblera les nombreux fan(atiques) de la série. Tout a été mesuré pour les satisfaire et leur offrir un panel d’émotions vertigineuses. Le spectacle est joli et évite les rebondissements décevants, même lors d’un ultime twist très bien amené qui laisse une porte grande ouverte pour de prochaines aventures. Il est néanmoins évident que la rédemption artistique n’est pas au rendez-vous et que les détracteurs devront passer leur chemin. Ils ont passé l’âge de ces enfantillages. L’ont-ils jamais eu d’ailleurs ?

Avez vous été voir le tout dernier Twilight ? Qu’en pensez vous?

P.M

Les mardis Cineday avec Orange

Une offre très intéressante pour tous les clients Orange qui aiment le cinéma !

Tous les mardis, vous pouvez bénéficiez d’une place offerte pour une place achetée si vous êtes un client Orange.
Le principe est très simple : vous obtenez votre code Cineday sur Internet ou par téléphone, vous choisissez votre cinéma et vous pouvez profiter d’une place gratuite chaque mardi.

Il ne vous reste plus qu’à trouver qui vous allez inviter !

Pour plus de bons plans (en particulier pour les étudiants),
rendez-vous sur le blog UandCo

Looper

Cliquez sur l’image ci-dessus pour voir la bande annonce

Looper – Un film de Rian Johnson, avec Joseph Gordon-Levitt (Joe), Bruce Willis (Joe dans le futur) et Emily Blunt (Sara). Date de sortie en France : 31 Octobre 2012.

Synopsis

Dans un futur proche, la Mafia a mis au point un système infaillible pour faire disparaître tous les témoins gênants. Elle expédie ses victimes dans le passé, à notre époque, où des tueurs d’un genre nouveau (les «Loopers») les éliminent. Un jour, l’un d’entre eux, Joe, découvre que la victime qu’il doit exécuter n’est autre que… lui-même, avec 20 ans de plus. La machine si bien huilée déraille…

Critique

Si vous trouvez également qu’Hollywood manque cruellement d’inspiration et sort des films avec des têtes d’affiches à n’en plus finir pour s’assurer des rentrées d’argent, Looper va vous faire changer d’avis ! En plus d’un casting alléchant, Rian Johnson nous offre un scénario incroyable presque au même titre qu’InceptionLooper renouvelle la science-fiction et ses traditionnels voyages dans le temps grâce à son scénario inventif. Rian Johnson nous impose un univers visuel auquel on ne peut que s’accrocher, et ce dès les premières minutes du film qui nous annonce un film sombre et violent.

Rian Johnson jongle merveilleusement bien avec les différents genres cinématographiques (science-fiction, wester, thriller) et maintient le spectateur en haleine grâce à de nombreux rebondissements qui rajoute de la profondeur à l’histoire. Même si on pourrait lui reprocher quelques longueurs, ce film reste excellent.

Outre un scénario incroyablement bien ficelé, l’excellent jeu d’acteur de Joseph Gordon-Levitt et de Bruce Willis assure la réussite du film. Joseph Gordon-Levitt interprète à la perfection un Bruce Willis plus jeune de 30 ans en reproduisant remarquablement bien ses mimiques et sa gestuelle. Bruce Willis, quant à lui, semble vraiment à l’aise dans ce rôle qui lui va comme un gant, et ça fait vraiment plaisir de retrouver cet acteur dans un film aussi bien que celui-ci.

Looper est une très bonne surprise de cette année 2012 et s’annonce comme un grand succès, ce serait dommage de passer à côté…

Notes

IMDb : 8/10

AlloCiné : 3,9/5

Avant première à Vannes : « Comme des frères »

Image

Cliquez sur l’image ci-dessus pour voir la bande annonce

Ce lundi 5 novembre 2012 à partir de 20h45, avant première du film « Comme des frères » au Cinéville de Vannes Parc Lann, en présence du réalisateur Hugo Gélin et l’acteur François-Xavier Demaison.

Les places sont en vente dès à présent aux caisses du cinéma.

TED, un ami pas comme les autres…

Cliquez sur l’image ci-dessus pour voir la bande annonce.

Ted – Un film de Seth MacFarlane avec Mark Wahlberg (John Bennett), Mila Kunis (Lori Collins) et Seth MacFarlane (voix de Ted). Avec la participation exceptionnelle de Norah Jones et Flash Gordon ! Date de sortie en France : 10 Octobre 2012. Durée : 1h47min.

Synopsis

N’ayant aucun ami, John Bennett, âgé de huit ans, fait le voeu que son cadeau de Noël, un ours en peluche dénommé Ted, prenne vie et devienne son meilleur ami pour le reste de sa vie. Une fois son voeu exaucé, les deux nouveaux amis sont inséparables, ce qui, trente ans plus tard, pose de sérieux problèmes à John. En effet, à force de fréquenter quotidiennement son ours en peluche, John a plus le comportement d’un gamin que d’un adulte responsable, ce qui pèse sérieusement sur sa relation amoureuse avec Lori. John va donc être tiraillé entre son amour pour Lori et sa loyauté envers Ted. Va-t-il réussir à devenir un homme (un vrai !) avec Lori tout en continuant à fréquenter Ted ?

Critique

Étant fan des séries American Dad et Family Guy, je ne pouvais être déçue de ce film réalisé par les mêmes créateurs. Un film décalé dans lequel chaque (plus ou moins) jeune peut s’identifier. Pas de tabou : humour noir, sexe et drogue sont au rendez-vous. On y retrouve clairement la marque des réalisateurs. De plus, le personnage de Ted est tellement bien fait (autant du point de vue de la réalisation que de l’écriture) que nous en oublions presque l’intrigue principale, qui est plutôt légère et cul-cul, à savoir : la relation amoureuse de John et Lori survivra-t-elle malgré la présence quotidienne de Ted ? Ce petit ours brun accro à l’herbe et aux soirées hot, à la voix grave et rauque changera complètement votre vision de l’ours en peluche qui a bercé votre enfance. 

Notes

IMDb : 7,6/10

AlloCiné : 3,7/5